19768135Quand il fait bien chaud, c’est parfois le moment de se réfugier dans les salles obscures…  et quand le film se passe au Canada, qu’and il fait bien froid, c’est encore plus rafraichissant !

« Voyez comme ils dansent » de Claude Miller, faisait parfaitement l’affaire. Une bonnne histoire, des palanquées de flash back,  de magnifiques paysages…

L’histoire d’un homme, humoriste célèbre et écrasé de pression, de cynisme aussi, pas mal border line, change de vie brutalement et quitte sa femme, sa vie parisienne pour une autre femme  en pays Mohawk. Des années plus tard, à la faveur d’un hasard, les deux femmes se rencontrent, la blonde et la brune que tout oppose, confrontant ainsi les différentes facettes de l’homme qu’elles ont aimé…  que sait on réellement de l’autre ? Jusqu’ou est on capable d’une transformation, d’une  complète contradiction ? A quel moment se perd on ?

Plutôt un bon film…  même si, à mon avis, les incessants retours en arrière nuisent à la poésie et au charme du film…

Il faut avouer qu’en bonne mercière qui se respecte, j’ai flashé sur les tricots de Marina Hands ! Un chouette bonnet tricoté main, un plaid superbe qui fait penser à  l’Alpine shrug de Rowan et un col roulé aussi, très sympa…  j’ai recherché les modèles…  sans succès pour l’instant… même les photos du film qui montrent ces fameux tricots sont compliquées à trouver !

Voyez comme ils dansent

pull

Lève le nez de tes catalogues de tricot Madame Zaza ! quand t’es au cinéma, t’es off !!!