Elle m’a taggée… Mais là, c’est compliqué ce tag, j’ai déjà séché là dessus, dire onze choses sur soi… C’est difficile de parler de soi et en même temps, les pages de ce blog ne font que ça ! contradiction quand tu nous tiens… J’en sais rien moi, Je peux être à la fois généreuse et distante, souriante et cynique, joyeuse et blessée, amoureuse et indifférente, courageuse et angoissée, organisée et bordélique, toutes ces facettes d’identités successives qui s’adaptent au hasard de la vie, des émotions ou juste du mal de crâne…

Essai…

- Ceux qui me connaissent bien disent que mon débit de parole s’intensifie dès que je suis intimidée ou émue parce que, dans mon cerveau, les sensations, les émotions, les analyses, vont bien plus vite que la syntaxe des paroles... C’est assez facile dans ces conditions de converser avec moi dans ces cas là semble t’il, mais je fais des efforts tous les jours !

- Je peux passer des heures à bouquiner dans ma baignoire… mes enfants savent depuis toujours qu’un tremblement de terre ne m’en sortirait pas forcément… Les paris sont ouverts, mais personne n’espère vraiment le vérifier, je crois.

- La patience ne fait pas partie de mes qualités principales, c’est un fait vérifié, je pense. En fait, je suis patiente, mais jamais très longtemps…

- J’adore mes enfants… Quel scoop ! je dois être la première à dire ça !

- J’aime aussi beaucoup le champagne, moins que mes enfants, bien sur, mais, un Lanson rosé, par exemple… ça vous met d’humeur joyeuse, les joues roses, l’œil pétillant... hum… et les enfants, pas toujours ! (L’abus d’alcool… taratata…)

- Je suis très organisée finalement, j’ai horreur de reconnaître ça, mais comme je n’aime pas être prise en défaut, je suis la reine des rétro plannings… j’ai l’air cool, mais c’est juste parce que j’ai déjà paré au pire…

- J’aime beaucoup les chaussures de princesse, celles dont les talons vous donnent une allure inimitable, celles qui vous permettent de danser jusqu’au bout de la nuit quand tous les autres pieds ont revendiqué leur indépendance face à toute couverture, même sociale. Celles qui vous soutiennent de leur assurance, futiles et indispensables… essentielles donc…

- Quand je suis assise et détendue, j’ai toujours une jambe qui s’agite, frénétiquement… Il paraît que c’est agaçant… et la nuit, se sont mes molaires (ou ce qu’il en reste) que je compresse les unes contre les autres que je tourne, remue, malaxe ; des fois, je me réveille le matin avec des courbatures dans ma mâchoire involontairement maltraitée… sinon, je suis cool, vraiment…

- Je suis fidèle en amitié. Certaines de mes amies m’ont suivie depuis l’enfance ou l’adolescence. En fait, c’est idiot de parler de fidélité, ça imposerait comme une forme de nécessité, c’est juste que j’ai toujours autant de plaisir à les voir, à les entendre au téléphone et à textoter depuis toutes ces années.

- J’aime bien les gens, j’aime bien bavarder, écouter, découvrir d’autres vies. Je suis souvent surprise de comprendre à quel point tout ce qu’on fait, même les choses les plus terribles partent du désir de bien faire et d’aimer, et que c’est tellement difficile finalement.

- On dit souvent que j’ai un joli sourire…

Et voilà… et maintenant, les onze questions…

- Si tu devais te décrire en trois mots :… Blonde, grande, yeux marrons…

- Ton odeur favorite : le parfum d’un gratin de pamplemousse au miel qui s’échappe du four, celui sur la peau de la mer, de l’iode, du sable et de la crème solaire, alchimie aléatoire aux accents de paradis.

- Tu ne peux pas sortir sans : mon Iphone, c’est parce que mes enfants me l’ont offert (version soft) et parce qu’en fait, il y a toute ma vie dedans (je sais, c’est moche…)

- Qu'y a-t-il sur ta table de chevet ? Une lampe, un radio réveil, les bons jours, mes lunettes de myope (sinon il va falloir que je les cherche à tâtons et dans le brouillard, c’est galère…) et des bouquins par terre tout autour.

- Quel est ton projet en cours ?… trouver du boulot !

- Une destination qui te fait rêver : Rome…  New York (je  rêve de découvrir le MOMA)… La mer…

- D'où vient ton pseudo ? C’est comme ça que m’appelle ma copine Madame Béa, on est amies depuis nos 7 ans…

- Quelle est ta chanson préférée du moment ? hum… en ce moment c ‘est plutôt « Coule » d’Alex Beaupain…  J’écoute beaucoup l’album « Blizzard » de Fauve.

- Si tu pouvais être un personnage de film ou de série homme ou femme lequel serais-tu ????  Les personnages de série sont très stéréotypés, on est toujours un peu de celui ci ou un peu de celle là… J’ai un faible pour Dct House, génial et diaboliquement pragmatique… J’aimerais parfois mettre une pincée de son cynisme dans mes doutes quotidiens ! ça me rendrait moins lisse évidemment…

- Ton expression favorite : il y en a plusieurs… « faudrait arrêter de pleurer »« on fait ce qu’on peut » et « schkoung » (ça, c’est quand les mots me manquent…)

Je crois qu’il n’y en a que dix… ça ira comme ça… cette fois ci, je m’y suis collée ! Yess !