electionsA la boutique, je ne parle pas politique. Encore heureux me direz vous : on vient acheter du fil et des aiguilles tranquille, pas se fader les opinions politiques éventuellement improbables de sa mercière, même préférée !

Mais les clients parlent. Eux, ils ont le droit. Jusqu’à un certain point, s’entend.

-« Vous savez, le candidat pour qui j’ai voté n ‘est pas au second tour. Je précise que c’était UN candidat »

Là, vous saisissez clairement qu’elle n’a pas voté pour Eva Joly.

- « Je crois qu’au second tour, je vais voter Sarkosy, mais j’espère que c’est Hollande qui va passer ! »

«- ???? !!! » . Là, j’ai dû louper un truc, une étape du développement…  J’enchaîne avec un « Mouimmmm….. » éloquent pour l’engager à poursuivre…

« Oui,  vous comprenez, si je vote pour lui et qu’il n’est pas élu, au moins je n’aurai pas l’impression d’être trahie par des promesses non tenues… En même temps, comment savoir, parce que si c’est lui qui est élu, je préférerais voter Hollande à ce moment là… Vous comprenez ? »

« Heu… Oui… enfin non… enfin…     Pour les boutons…  plutôt les blancs, non ? »