DSC_0012Je sais que ça fait marrer tout le monde, mais moi, les veilles de neige, je suis dépressive, un vrai baromètre ! Au boulot, quand ils avaient un doute, il venaient prendre la température du stress mon bureau... selon l'état, il allait forcément neiger... ou pas !

"- Qu'est ce qu'elle a aujourd'hui ? elle a gobé la boite de ressorts ?

- Non, non ! mais il va probablement neiger... "

Me voilà oppressée, mélancolique, stressée... il suffit de regarder par la fenêtre et je vois apparaitre les flocons blancs qui volent dans la lumière blafarde de cette fin d'après midi...

Ca me rassure presque, rien de bien grave en fait, sauf que je suis particulièrement sensible à ce changement de température, à la baisse de la lumière grisaillante, au froid (ou ce que je considère être le froid !)... un thé, une lampe allumée, des aiguilles et de la laine entre les mains... je tente de me rassurer en traversant la nuit, et puis je pense à ce film, "Y aura t'il de la neige à Noël " sauf que pour moi, c'est la neige qui isole et renferme les êtres sur eux mêmes...

Et puis il y a les matins après la neige, lumineux, quand les branches sablées se découpent sur le ciel bleu... dévoilant son ardente magie... et je respire enfin...

Je pense avec émotion à tous ceux qui habitent des régions aux hivers rudes... je me dis que je m'habituerais peut être ? Je ne sais pas !!!

J'veux du soleil !!!